ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
gestion des conflits 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact

formations et informations

Manifeste 2000 pour une  
Culture de la Non violence et de la Paix  
L’an 2000 doit être un nouveau départ, l’occasion de transformer ensemble la culture de la guerre et de la violence en une culture de la paix et de la non-violence. Pareille transformation exige la participation de chacune et de chacun, et doit offrir aux jeunes et aux générations futures des valeurs qui les aident à façonner un monde plus juste, plus solidaire, plus libre, digne et harmonieux et plus prospère pour tous. La culture de la paix rend possibles le développement durable, la protection de l'environnement et l'épanouissement de chacun.  
Conscient de ma part de responsabilité face à l'avenir de l'humanité, et en particulier des enfants d'aujourd'hui et de demain, je vais essayer,dans ma vie quotidienne, ma famille, mon travail, ma communauté, mon pays et ma région, de:  
1- Respecter la vie et la dignité de chaque être humain sans discrimination ni préjugé; 2- Pratiquer la non-violence active, en rejetant la violence sous toutes ses formes : physique, sexuelle, psychologique, économique et sociale, en particulier envers les plus démunis et les plus vulnérables, tels les enfants et les adolescents; 3- Partager mon temps et mes ressources matérielles en cultivant la générosité, afin de mettre fin à l'exclusion, à l'injustice et à l'oppression politique et économique ;  
4- Défendre la liberté d'expression et la diversité culturelle en privilégiant toujours l'écoute et le dialogue sans céder au fanatisme, à la médisance et au rejet d’autrui;  
5- Promouvoir une consommation responsable et un mode de développement qui tiennent compte de l'importance de toutes les formes de vie et préservent l'équilibre des ressources naturelles de la planète; 6- Contribuer au développement de ma communauté, avec la pleine participation des femmes et dans le respect des principes démocratiques, afin de créer, ensemble, de nouvelles formes de solidarité.  
10 septembre 1999 
 
 
 
L’Appel des lauréats du Prix Nobel de la Paix 
«Pour les enfants du Monde» 
A l’attention des Chefs d’Etat de tous les pays membres de l’Assemblée Générale des Nations Unies 
Aujourd’hui, dans chaque pays du monde, de nombreux enfants souffrent en silence des effets et des conséquences de la violence. Cette violence revêt différentes formes: entre enfants dans les rues, à l’école, dans la vie de famille et au sein des différentes communautés. Que ce soit la violence physique, la violence psychologique, socio-économique, la violence quotidienne de leur environnement ou la violence politique. Beaucoup d’enfants – trop d’enfants - vivent une «culture de la violence». Nous souhaitons contribuer à amoindrir leurs souffrances. Nous croyons que chaque enfant peut découvrir, par lui-même, que la violence n’est pas une fatalité. Nous pouvons offrir de l’espoir, non seulement aux enfants du monde, mais à l’humanité toute entière, en commençant à créer, puis en construisant, une nouvelle Culture de la non-Violence. Pour cette raison, nous adressons cet appel solennel à tous les Chefs d’Etat, de tous les pays membres de l’Assemblée Générale des Nations Unies, afin que l’Assemblée Générale des Nations Unies déclare : Que la première décennie du nouveau millénaire, les années 2001 à 2010, soit déclarée «Décennie pour une Culture de la Non-violence» ; Qu’au début de la décennie, l’année 2000 soit déclarée «Année de l’Education à la Non-Violence»; Que la non-violence soit enseignée à chaque niveau dans nos sociétés pendant cette décennie, afin de rendre les enfants conscients de sa signification réelle et pratique et de ses bénéfices dans leur vie de tous les jours, dans le but de diminuer la violence et la souffrance qu’elle engendre, envers eux et l’humanité en général. Ensemble, nous pouvons bâtir une Culture de la Non-Violence pour l’être humain, qui donnera de l’espérance à l’humanité toute entière et surtout aux enfants de notre monde.  
Les lauréats des Prix Nobel de la Paix Signataires:  
Mairead Corrigan Maguire, Nelson Mandela, Mère Teresa, Aung San Suu Kyi, le 14ème Dalaï Lama, Mikhaïl Gorbatchev, Shimon Pérès, Elie Wiesel, Mgr Desmond Tutu, Adolfo Pérez Esquivel, Rigoberta Menchu, Yasser Arafat, Mgr Carlos Felipe Ximenes Bello, José Ramos Horta, Norman Borlaug, Oscar Arias Sanchez, UNICEF, Frederik Willem de Klerk, Betty Williams, Lech Walesa, Joseph Rotblat, le Bureau international pour la Paix, The American Friends Service Committee, le haut commissariat aux réfugiés, Jody Williams, John Hume, David Trimble. 
 
L'historique 
En 1997, pour la première fois dans l'histoire, tous les Prix Nobel de la Paix encore en vie, ont adressé un même appel à tous les Chefs d'Etat des pays membres des Nations Unies. L'initiative est venue de M. Pierre Marchand, fondateur de l'association Partage et représentant d'IFOR à l'Unesco, soutenu dès le début par Mme Mairead Maguire, M. Adolfo Perez Esquivel, tous deux Prix Nobel de la Paix et M. Frederico Mayor, directeur général de l'Unesco. L'objectif était que les Nations Unies proclament une décennie pour promouvoir une culture de la non-violence afin d'alléger la souffrance des enfants du monde. Cet appel a été entendu et, à la suite de nombreux échanges de courrier avec les Chefs d'Etat puis de nombreuses rencontres avec les Ambassadeurs auprès des Nations Unies à New York, le Conseil Economique et Social (ECOSOC), puis l'Assemblée Générale des Nations Unies ont approuvé, à l'unanimité de tous les Etats membres, la résolution proposée par l'Ambassadeur du Bangladesh, M. K. Chowdhury. Le 10 novembre 1998, l'Assemblée Générale des Nations Unies proclamait la première décennie du vingt et unième siècle et du troisième millénaire, les années 2001 à 2010 «Décennie internationale de promotion d'une culture de la non-violence et de la paix, au profit des enfants du monde».  
Pendant l'année 2000, proclamée Année internationale pour une culture de paix, plus de 75 millions de personnes dans le monde ont signé, à l'appel de l'UNESCO, le Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence. 
Le 29 novembre 2000, l'Assemblée générale de l'ONU a décidé de confier à l'UNESCO la coordination des activités des organismes des Nations Unies visant à promouvoir une culture de la paix et d'assurer la liaison avec les autres organisations intéressées.  
L'UNESCO a développé un site Internet www.unesco.org/cp permettant aux acteurs du mouvement mondial de promouvoir leurs initiatives et d'échanger des informations et des ressources. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

(c) chercheur - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.09.2005
- Déjà 1251 visites sur ce site!